News

05.06.2010

TEMOIGNAGE - UN VOYAGE POUR LES DROITS DE L’HOMME

Voici un témoignage saisissant, relatant les réalités du quotidien des populations ethniques de l'Est birman, coupé du monde par l'armée du SPDC.

Actions Birmanie soutient toutes les initiatives visant à visibiliser le drame de ces zones interdites, ou l'armée se livre à des exactions quotidiennes à l'encontre des populations civiles. Ce sont notamment les crimes commis dans ces zones qui ont amené le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la Birmanie, Tomas O.Quintana, à proposer dans son dernier rapport la mise en place d'une Commission d'Enquete Internationale à l'encontre de la junte, pour Crimes de guerre et Crimes contre l'Humanité. Ces populations ethniques, pacifiques, sont les martyres de la junte depuis près de 50 ans, ce qui fait du conflit la plus ancienne guerre civile au monde;

Ni la Constitution passée en force par les généraux en Mai 2008, ni les élections à venir, ne permettent d'entrevoir une solution durable à ces conflits, car les ethnies n'obtiennent aucun droit démocratique , ni de représentation.

La Belgique DOIT rallier l'Australie, Le Royaume Uni, la Tchéquie... en vue de la mise en place de cette Commission d'enquete, dont le bienfondé n'est plus à prouver au vu du nombre de rapports, de condamnations , de résolutions Onusiennes, ...tous aussi accablants pour les généraux, qui n'ont de cesse de poursuivre leur 'guerre contre leur propre peuple', leur 'processus de Birmanisation'.... afin d'asseoir leur domination totale.

UN VOYAGE POUR LES DROITS DE L HOMME.pdf

31.05.2010

A lire absolument ! " Win Tin, une vie de dissident ". Un témoignage exclusif.

Avec Aung San Su Kyi, le journaliste Win Tin est, en Birmanie, l’autre grande voix de la résistance face à la junte militaire. Journaliste, membre fondateur de la Ligue nationale démocratique, jeté en prison et torturé, Win Tin n’a jamais accepté de se taire. A 79 ans, s’il est libre depuis septembre 2008, il a choisi malgré les risques de continuer à s’exprimer : la journaliste de RFI, Sophie Malibeaux, a recueilli son témoignage, publié en exclusivité.

Une vie de dissident est coédité par RFI, avec le concours de Reporters sans frontières.

Win Tin, une vie de dissident, publié avec la collaboration de Sophie Malibeaux (RFI), une coédition Michel Lafon/RFI/Reporters sans frontières. Sortie le 29 octobre 2009. 18,90 €.

http://www.rfi.fr/boutiquefr/WinTin

06.05.2010

Dissolution forcée de la Ligue Nationale Démocratique (LND)

Il s'agit d'une étape supplémentaire dans la mise en place d'une dictature civile en Birmanie, à la faveur de la comédie électorale qui sera organisée en fin de cette année par la junte au pouvoir.

Sans la participation d'Aung San Suu Kyi et de son parti, les résultats de ces pseudo-élections ne font en effet plus aucun doute. 

Actions BIRMANIE, en association avec 4 Parlementaires ayant participé récemment à une mission sur place, appelle les autorités belges à AGIR!

100505_carteblancheparlementaires.pdf

15.04.2010

LAST MONTH IN BURMA - LE MOIS DERNIER EN BIRMANIE

Newsletter BCUK - Mars 2010.pdf

30.03.2010

Conférence de presse – Le 31 mars 2010

Actions Birmanie– en association avec quatre Parlementaires belges membres du groupe des Elus pour la Birmanie,  vous invitent à la conférence de presse qui sera organisée  ce mercredi 31 mars  à la Maison des Parlementaires, rue de Louvain 21 (salle Rotonde 0), de 12h00 à 13h00  afin de présenter les principales conclusions de la mission d’information organisée fin mars à la frontière Thaïlandaise –

La mission :

Cette mission aura tout d’abord  permis de récolter de nombreux témoignages  sur  l’ampleur de la répression qui s’abat actuellement sur les minorités ethniques situées à l’Est de la Birmanie: destruction systématique des villages, déplacements forcés,  viols, esclavage, enrôlement d’enfants soldats, tortures et assassinats constituent le lot quotidien d’une population terrorisée, à la rencontre de laquelle  nous sommes allés lors d’une brève incursion  en territoire Karen. Le peuple Karen est soumis depuis plusieurs mois à une offensive d’intensité redoublée par  l’armée Birmane. 
Cette mission a par ailleurs été l'occasion de rencontrer  les différents acteurs de la société civile en exil, engagés pacifiquement en faveur du changement.  Qu’ils soient hommes politiques, journalistes, médecins, moines ou simples citoyens, tous en appellent à la communauté internationale afin qu’elle soutienne leur combat pour une Birmanie libre et démocratique. 

4 priorités :

Les quatre grandes priorités qui seront défendues au cours des semaines à venir dans le cadre d'interpellations parlementaires consacrées à la situation en Birmanie, seront également commentées: 

1. Soutien de la Belgique à la mise en place d’une commission d’enquête internationale sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis par le régime Birman et dénoncés dans le rapport publié récemment par M Quintana, rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme.
2. Cessation immédiate des attaques contre les minorités ethniques;  maintien de l'aide humanitaire et renforcement de la protection des camps de réfugiés installés à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie.
3. Rejet de la farce électorale qui devrait être organisée fin d'année par la junte militaire au pouvoir, en conformité avec la décision prise ce lundi 29/3 par le parti d'Aung San Suu Kyi.

4. Maintien et renforcement des sanctions ciblées à l’encontre du régime Birman aussi longtemps que des progrès tangibles ne seront pas intervenus en matière de démocratisation et de respect des droits de l’homme.

5 intervenants :

- Juliette Boulet (Ecolo)
- Benoît Bourtembourg (Actions Birmanie)
- Jean Cornil (PS)
- Georges Dallemagne (cdH)
- Karine Lalieux (PS)

Contacts Presse

  Pierre-Yves Gillet : +32(0)495/252488    
  Benoît Bourtembourg : +32(0)478/980670 

Video de la conférence de Presse

Reportage de la RTBF radio

Françoise Wallemacq a pu accompagner, il y a un mois, une délégation de parlementaires belges à la rencontre de l’opposition birmane. Un bilan bien peu encourageant à l'approche des élections.

Ecouter le reportage en ligne >>